Vous êtes décidé ? Votre dossier est bouclé ? Étape suivante de votre parcours financement : choisir votre établissement prêteur.

Choisir le bon interlocuteur

Courtiers, sites Internet, banques généralistes, établissements spécialisés. Vous avez le choix. À vous de faire le bon.

Même si les taux de crédit se resserrent, si les conditions offertes ont tendance à se rapprocher, il n'en reste pas moins qu'un demi point en moins sur un taux pendant 15 ans, cela représente une belle économie. Vous allez aussi devoir vous demander si vous prenez les assurances proposées dans le "pack crédit" par la banque, ou si vous préférez souscrire de votre côté. La qualité de contact va également compter... Voilà ce qu'il faut savoir des possibilités qui s'offrent à vous.

Les courtiers. Ils cherchent pour vous

Tout le monde n'a pas forcément des jours et des jours devant soi pour faire le tour de tous les interlocuteurs possibles. Le rôle des sociétés de courtage est donc de chercher à votre place le meilleur crédit possible. Agissant comme des grossistes sur le marché, ils jouent sur des volumes importants qui leur permettent de faire baisser les taux. Certaines sociétés de courtage vous demandent des honoraires, d'autres vous rendent ce service gratuitement. C'est la banque qui leur rétrocède alors une commission au courtier. Conseil : demander une offre de crédit à votre banque et charger le courtier de trouver moins cher, en lui proposant de le rémunérer selon les économies qu'il vous fera réaliser.

Les sites sur Internet

Ils ont pour eux leur praticité : sans bouger, vous remplissez votre demande de crédit en ligne. Le site transmet votre dossier à différents établissements bancaires qui l'étudient et vous font une proposition, toujours en ligne. Avantage : le gain de temps.

Les banques

Les banques traditionnelles

Ce sont les banques de dépôts. Et la vôtre en fait partie. Ces banques sont, en général, moins bien placées sur les taux que les établissements spécialisés. Il ne faut donc pas hésiter à négocier de manière serrée le taux proposé au départ. Se livrant à une concurrence féroce, très intéressées par le placement un crédit à un bon client qui crée une relation de fidélité et permet de " vendre " des services complémentaires, les banques sont, en général, très ouvertes à la discussion. À vous d'en profiter.

Les banques spécialisées

Ce sont des établissements qui font exclusivement, ou presque exclusivement, du crédit immobilier. En général, ces établissements sont toujours bien placés en matière de taux et ne subordonnent pas leur accord à la domiciliation de vos comptes chez eux, ce que tentera presque toujours de vous imposer une banque de dépôt.

Les banques étrangères

Parce qu'elles cherchent à conquérir des nouveaux clients, les succursales des grandes banques étrangères, implantées sur notre territoire, offrent souvent des taux très intéressants.

Votre banque

Un emprunt est une relation dans le temps qui demande de la confiance et une certaine proximité dans la relation. Privilégiez donc toujours un terrain connu et demandez en dernier ressort à votre banque si elle veut s'aligner sur la meilleure proposition que vous aurez trouvée. Si elle tient à vous garder, elle le fera sans hésiter. Dans le cas contraire, n'hésitez pas à changer de banque.

Prêt hypothécaire pour l'achat  

Le processus, étape par étape

1.     Demande de prêt et pré-autorisation – Les prêteurs incitent les acheteurs à faire une demande de pré-autorisation de prêt hypothécaire avant de commencer à chercher une maison. Ainsi, les acheteurs savent d’avance la valeur de la maison qu’ils peuvent s’offrir.

2.     Recherche de prêt – Bien que les acheteurs utilisent souvent les services d’un prêteur recommandé par leur agent immobilier, certains préfèrent faire eux-mêmes la comparaison. Les emprunteurs peuvent choisir de communiquer avec un courtier en prêts hypothécaires qui a accès à une diversité de prêts.

3.     Recherche de la propriété - À cette étape, l’acheteur commence à magasiner pour l’achat d’une maison. Lorsque la bonne maison est trouvée, on doit négocier les conditions de la vente, y compris le prix de vente et, souvent, la nature du prêt et les conditions du prêt souhaité.

4.     Documentation – Il est crucial de fournir au prêteur une copie de la promesse d’achat, des annexes, des contre-offres et de tous les documents requis pour appuyer la demande.

5.     Évaluation - Les prêteurs exigent une évaluation de toute propriété vendue contre un prêt hypothécaire non garanti par la SCHL ou Genworth. Cette étape pourrait compromettre l’entente s’il devait y avoir un écart important entre le prix de vente de la maison et sa valeur établie au moment de l’évaluation.

6.     Examen du prêt – L’entente de prêt, accompagnée de tous les renseignements pertinents, y compris les explications susceptibles d’être demandées, dont les motifs d’un crédit dérogatoire, doit être envoyée au souscripteur du prêt, information.

7.     Examen de la demande par le souscripteur du prêt - Sur la foi des renseignements fournis par le conseiller en prêts, le souscripteur prend une décision finale quant à l’approbation du prêt.

8.     Assurance du prêt hypothécaire - Plusieurs prêteurs exigent que le prêt soit assuré auprès de la SCHL ou de Genworth Financial lorsque l’emprunteur fait un acompte de moins de 20 pour cent. Même si le prêt est conforme aux normes du prêteur, la compagnie d’assurance du prêt hypothécaire peut choisir de refuser de l’assurer.

9.     Recherche des titres de propriété - C’est à cette étape qu’on découvre s’il existe des privilèges grevant la propriété. Un privilège peut avoir été émis sur une propriété pour garantir le paiement de créances en souffrance par le propriétaire. Tous les privilèges doivent être effacés pour que la transaction puisse être conclue.

10.  Assurance - Les prêteurs exigent des assurances incendie et risques divers pour la valeur de remplacement de la structure.

11.  Signature - Le prêt et les documents finaux sont signés à l’étude du notaire.

12.  Financement - Le prêteur télégraphie ou envoie au notaire un chèque au montant du prêt.

13.  L’acheteur commence à régler ses paiements hypothécaires.

 

À propos de ce site
Outils
Avis sur les cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de fichiers témoins (cookies) par Bien Vendu par Dan. Pour en savoir plus, cliquez ici.