Le bon taux d’humidité

Par Stéphan Dussault

Mise à jour : 03 décembre 2009

|

Mise en ligne : 03 décembre 2009

L’achat d’un hygromètre pour mesurer le taux d’humidité de votre maison, c’est un 20 $ diablement bien investi pour votre confort.

Idéalement, le taux d’humidité de votre maison devrait se situer autour de 30 % en hiver. Un taux trop bas et vous risquez d’avoir constamment la gorge irritée et d’endurer de l’électricité statique.

Par contre, un taux trop élevé peut générer des problèmes de moisissures et des fenêtres constamment givrées.

Les solutions
Dans les deux cas, vérifiez si votre maison a besoin de rénovations. La sécheresse excessive peut être le signe d’une mauvaise isolation, l’air hivernal très sec entrant en trop grande quantité dans la résidence.

À l’opposé, une humidité excessive peut être le symptôme d’une infiltration d’eau dans le toit ou le sous-sol.

Effet pervers: l’inconfort lié à l’humidité vous incitera à hausser le chauffage de quelques degrés.

Des solutions simples telles que cesser de faire sécher le linge à l’intérieur ou installer une hotte ou un ventilateur-extracteur de salle de bain, pourront générer d’importantes économies de chauffage tout en augmentant votre confort.

Pour en savoir plus, la Société canadienne d’hypothèques et de logement publie un guide de six pages intituléMesurer l’humidité de votre maison, que vous pouvez télécharger de leur site Web.

Par