Selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), les ventes résidentielles ont baissé de 16,9 % en février 2018 par rapport au même mois de l’année dernière. Cette diminution a permis aux ventes d’atteindre leur plus bas niveau depuis cinq ans pour un mois de février. Selon l’économiste en chef de l’ACI : «La baisse des ventes dans la foulée d’un sommet record enregistré à la fin de l’année dernière confirme que bien des acheteurs ont choisi d’acheter à la fin de l’an dernier pour ne pas être soumis aux règles hypothécaires plus rigoureuses entrées en vigueur en janvier cette année.»

Le prix moyen réel pour les propriétés résidentielles MLS® vendues au Canada en février 2018 dépassait légèrement 494 000 $, ce qui représente une baisse de 5 % par rapport au même mois de l’année dernière. Les régions de Toronto et de Vancouver sont les deux marchés contribuant le plus à gonfler cette moyenne. Si l’on exclut ces deux marchés du calcul, le prix moyen s’établit à près de 382 000 $.

 

Faits saillants :

  • Les ventes résidentielles réalisées à l’échelle nationale ont affiché un recul de 6,5 % de janvier à février.
  • Les ventes réelles (non désaisonnalisées) ont chuté de 16,9 % d’une année à l’autre en février.
  • Le nombre de nouvelles inscriptions a affiché une hausse de 8,1 % de janvier à février.
  • En février 2018, l’Indice des prix des propriétés MLS® (IPP MLS®) a augmenté de 6,9 % d’une année à l’autre.
  • Le prix de vente moyen au Canada a affiché une baisse de 5 % d’une année à l’autre en février.

Daniel Pagé, www.BienVenduParDan.com, 514 239-4530

Par Daniel Pagé